Connexion

Identification


Entrez votre nom d'utilisateur et le mot de passe associé



Alors, convaincus ? Voulez-vous vivre longtemps et en bonne santé ?

 

Venez faire l'expérience en nous rejoignant dans les rangs de l'Ensemble vocal de Villars-sur-Glâne...

 

 

 du 23 mai 2009


Chanter, c'est bon pour la santé

Geneviève Comby

Vous rêveriez d’être à la place de Camelia Jordana, chouchou de la Nouvelle Star version 2009? Pas besoin d’avoir des cordes vocales en or et un public prêt à vous aduler pour se faire du bien: pousser la chansonnette, même sous la douche, c’est bon pour la santé. Que ce soit dans un chœur ou lors d’une soirée karaoké, avec panache ou l’harmonie d’une scie sauteuse.

Chanter, c’est bon pour le cœur et les poumons d’abord. Comme l’explique le Pr Graham Welch, de l’Université de Londres, qui a mené de nombreuses recherches sur l’influence du chant sur la santé. Selon lui, le simple fait d’entonner un refrain implique que l’on respire de manière différente, plus profonde, ce qui permet une meilleure oxygénation du sang.
 
Meilleure circulation sanguine
Responsable d’une meilleure oxygénation, mais aussi d’une meilleure circulation du sang, les vocalises boostent carrément le système immunitaire. Des chercheurs de l’Université de Francfort ont mesuré, chez des choristes professionnels, des concentrations élevées d’immunoglobuline A (constituée d’anticorps) après un concert.

Et ce n’est pas tout. Le chanteur produit généralement de l’hydrocortisone et des endorphines, aux propriétés antidouleur et antistress. Il adopte, en outre, naturellement une posture bénéfique pour les muscles de la ceinture abdominale.

Certaines études ont même démontré que les personnes faisant partie d’un chœur vivent plus vieux que les autres...